La Méthode du Losange : son intention pédagogique

J’ai créé la Méthode du Losange en puisant dans mes deux champs de compétences : celles de journaliste et celles de conseil de formatrice en prise de parole.

En tant que journaliste, je sais d’expérience que l’auditoire veut des messages clairs, courts, impactants. Il veut être accroché par le propos d’emblée, il veut être intéressé par ce qui se dit, découvrir du nouveau sans avoir à fournir un effort.

En tant que conseil en prise de parole – formatrice ou coach -, j’ai observé, testé, modélisé différentes façons d’amener mes « champions » à ce message court et impactant, y compris dans sa dimension d’expression non verbale.

 

En mars 2015, j’ai rédigé une première version de la Méthode du Losange que j’avais intitulée « MediaWording » pour signifier que tout est média et que le « wording » – les mots utilisés – doivent faire l’objet de toute l’attention de celui qui s’exprime.

J’ai déposé la Méthode du Losange, comme celle MediaWording à l’INPI, l’Institut National de la Propriété Industrielle.

Grâce à cette méthode, nous pouvons, mes champions et moi, travailler ensemble sur la base d’un socle méthodologique tangible et partagé.

La Méthode permet de construire, par étapes, une présentation orale de qualité, quelque soient les publics et les situations. Elle pose le principe selon lequel l’accroche, le déroulé et la conclusion doivent répondre à une même logique narrative : le message principal. Celui-ci doit être nourri d’arguments explicites. C’est ce qu’on appelle le « contenu ».

Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle !
Téléchargez le Livre Blanc de la Méthode du Losange

Composition d’une séance de formation

Séance de formation

L’accompagnement consiste à faire émerger – avec les outils de la Méthode du Losange – ces éléments de structure narrative et de vérifier leur pertinence lors des entraînements à la prise de parole enregistrés en audio ou en vidéo.

la Méthode du Losange, apprendre à parler en public