Qu’est-ce que la communication à distance ?

La communication à distance est un exercice spécifique auquel est obligé de se plier désormais le plus grand nombre du fait de la bascule quasi générale en télétravail.

Quand les visioconférences s’enchaînent toute la journée, la question de savoir comment intervenir, quoi dire, quand et comment le dire pour capter l’attention de l’auditoire devient un sujet majeur.

En toutes situations, l’objectif d’une communication est de toucher son auditoire et, pour cela, de capter et garder l’attention.

Cette question de l’attention est primordiale en visioconférence car même si le son et l’image sont là, il manque la vibration de la présence physique.

Contactez-moi !

Les bonnes pratiques et les bons contenus

Dans ce contexte, quelques bonnes pratiques de communication, simples à appliquer, vont permettre de soutenir la continuité d’activité, la cohésion des équipes, la mobilisation. En termes de bonnes pratiques, il convient d’identifier les bons créneaux horaires de réunion à distance, en tenant compte le plus possible des impératifs de chacun. Tout le monde ne télétravaille pas dans les mêmes conditions d’environnement familial.

Il s’agit aussi de choisir les bons médias : visioconférence, téléphone, mails, réseaux sociaux d’entreprise…
À chaque média, son message !
Télétravail ne doit pas devenir synonyme de visioconférence. Raccourcir les temps de réunion est indispensable pour préserver la capacité d’attention : pas plus de 45 minutes ! Enfin, il convient de soigner la tenue, l’image de fond, la coiffure, puisque tout fait sens à l’image.

Préparer les contenus

Quel est l’objectif de la réunion ? Cette question basique est essentielle pour bien installer de nouvelles conditions de travail à distance. Remplacer la machine à café par un « café virtuel » est une bonne idée, à condition de respecter la règle de l’échange libre, à bâtons rompus, sans objectif de résultat. Le dirigeant/manager en profitera pour prendre le pouls de la situation et l’humeur de ses équipes.

À l’inverse, la réunion formelle doit présenter, clairement, un objectif de résultat. « Nous nous réunissons pour : faire le point, informer sur les prochaines étapes de gestion de la crise, redistribuer les tâches, s’assurer de la faisabilité de ce qui est en cours, envisager la suite… les possibilités sont nombreuses, elles doivent être clairement annoncées.

Ce qui permettra à l’animateur de la réunion, ainsi qu’aux participants, de préparer leurs interventions. La préparation est un exercice distinct de l’expression. La méthode MediaWording donne les clés pour une préparation optimale des prises de parole.

Entre autres choses, il convient de faire court, « straight to the point » selon la formule anglosaxonne consacrée, c’est-à-dire d’entrer directement dans le vif du sujet, d’être factuel et explicite dans ses propos. Quand la situation est très évolutive – ce qui caractérise des temps de crise – l’orateur doit s’en tenir aux faits du présent. Enoncer ceux du passé, déjà connus, révèlent un orateur hors course, dépassé par les événements. A l’opposé, les projections sur l’avenir risquent d’être démenties par la suite et d’entamer la crédibilité de celui qui parle.

Téléchargez le Livre Blanc du MediaWording

Manager c’est communiquer

Les circonstances nous obligent à réinventer notre monde.
Dans ces temps difficiles pour chacun, le management endosse un rôle nouveau. Il est attendu plus agile, plus attentionné, plus professionnel dans sa communication.
Un manager/ dirigeant qui sait prendre sa place pleine et entière, y compris en termes de communication à distance avec ses équipes, avec les parties prenantes, avec ses clients, avec son comité de Direction est un dirigeant/manager qui contribuera à sortir de la crise par le haut.
Il rassurera par sa présence, par son propos, par la qualité et la pertinence de ses messages et soutiendra ainsi la cohésion des équipes et leur capacité à se mobiliser.

Travail à distance
Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle !