L’exercice de prise de parole a pour but de vérifier par l’image la qualité de la prestation, en posant des critères professionnels d’évaluation de la performance : la stabilité du corps, l’amplitude des gestes, le débit vocal, notamment. La structure narrative – construite sur le modèle MediaWording – permet d’améliorer la performance, le fond entraînant la forme.
L’exercice de prise de parole – en public ou face aux médias – se fait toujours face caméra, avec, dans un deuxième temps, le débriefe des images vidéo. Il se pratique debout pour que le non verbal soit expressif.
Les simulations se font sur des situations au plus près du réel du participant-orateur, pour que l’exercice de prise de parole soit l’occasion d’utiliser des « vrais » arguments – éléments de langage. 
La bienveillance est de rigueur pour cet exercice de prise de parole qui sollicite une mobilisation intellectuelle, physique et émotionnelle et qui est plus difficile pour les uns que pour les autres.